Rechercher dans ce blog

jeudi 30 mars 2017

ceci n'est pas un poisson

Le 1er avril est une drôle de date pour réouvrir mon blog, mais beaucoup de bonnes choses me sont arrivées à cette date, alors on ne change rien !
 Deux jours d'entrainement avant l'ouverture officielle .
Le printemps est magnifique , et le jardin a déjà beaucoup évolué,

 il y a plein de projets en route, dont une semaine d'ateliers textiles au moulin au mois de juillet : je vous les présenterais tout au long de la semaine prochaine,
et puis les vacances à l'ile d'yeu dans 12 jours avec les petits enfants .
Pour aujourd'hui, juste une salade sauvage que j'ai la chance de faire chaque jour depuis 2 semaines !

D'abord la base de la salade :
feuilles de pissenlit, pourpier d'hiver et podagraire
ensuite les herbes : consoude, ache, oseille sauvage, petite oseille, menthe, melisse, poivre des jardins, ciboulette et ail des ours, coupés tout fin
dans la sauce : vinaigre, huile, sel, ail et écorces d'oranges séchées
On mélange le tout, c'est vraiment bon, les feuilles sont toutes jeunes, et les parfums se mélangent très bien.
Tout pousse autour de la maison, le plus long est de laver soigneusement les petits feuilles!
Demain je vais à Strasbourg pour voir, entre autre, la magnifique expo de broderies "TALENTS" place de la Bourse .
Passez une bonne soirée




jeudi 19 mars 2015

J6 et J7

Chaque jour on découvre les réalisations, non seulement de Gaudi, mais d'autres architectes et artistes catalans exceptionnels. En une semaine on ne pourra voir qu'une partie des nombreux musés et galeries de Barcelone .
Même dans l'appartement, j'ai trouvé cette petite oeuvre d'art :




un joli top fait vraiment avec de la récup, les tissus sont tout à fait disparates, je le trouve plein de charme !






Quelques images des merveilles visitées dans les deux derniers jours :
le Jardin des sculptures

le Palais Guell

le palais Guell

les terrasses, avec le vertige j'ai un peu de mal!

le Poble espagnol charmant éco-musée

La casa Batlo : une merveille !

la façade de la maison
 Avec X. on est en admiration et on se laisse à réver de mosaiquer le moulin à la Gaudi, on collecte de la documentation dans ce sens.
A midi pour changer des petits restos habituels, on est allé manger au "national"
un complexe gastronomique à la mode, pour faire l'expérience de la viande de boeuf maturée , un bon moment très savoureux, accompagné d'un bon verre de vin, c'est bien les voyages ...
J'ai encore un peu de mal avec les horaires des boutiques et des restos, on fait les courses à 17h et on mange vers 15h, ça fait le même effet qu'un décalage horaire, et on mange aux horaires espagnols et aux horaires français! 

Je finis de vous parler des expos de Sitges, la dernière expo était celle des deux soeurs Gonzales regroupées sous le label "desedamas" de magnifiques ouvrages : podagi de soie pour une, quilt moderne pour l'autre

une robe de sirène

Arbre de vie
 Elles seront à Sainte-marie cette année avec de nouveaux ouvrages.
Quand à Eva Gustems, elle sera à Quilt en Sud, j'ai craqué pour un kit pour me faire un joli tablier "pinafore" dans les tons d'automne , un modèle simple en lin dont je cherchais le patron depuis un moment . Je vais pouvoir le décliner dans de nombreux tissus .





 X. lui a acheté le kit pour un petit sac à fermeture métallique .
Voilà, demain c'est le dernier jour, encore quelques visites et une ballade dans le quartier "Gotic" pour finir ce séjour en beauté.

mercredi 18 mars 2015

J4 et 5

Marathon touristique dans Barcelone, épuisant mais riche en découvertes. On a visité dans l'ordre, la Pedrera, le Parc Guell, la Fondation Miro, le quartier Gothic, la Familia Segrada et la Fondation Tapies ! J'attendais avec impatience de voir GAUDI, c'est vraiment fabuleux comme architecture, on a vraiment envie de ne plus jamais voir de murs à angles droits !
le Parc Guell


la Pedrea

Douche de lumière

la Famillia Segrada

Pour se déplacer on utilise les bus touristiques "up/down" très pratique, on peu sillonner la ville et voir les sites les plus importants très facilement. Je commence à peiner, encore une journée de visite demain et je prends un jour de repos ! Il y a beaucoup de circulation, de monde, de bruit, d'agitation ...enfin tout ce que je fuis en général, heureusement que je peux trouver refuge dans le calme de l'appartement. Jusque là on a eu un beau soleil et pas trop chaud, idéal en somme .

Je reviens sur Sitges, où parmi les expos, on découvrait 


 une expo de quilts anciens Amish, dans la villa Bacardi, où au milieu d'alambic, collections de bouteilles et dégustations diverses on pouvait acquérir ces ouvrages, c'était étonnant comme mélange de genre!


 Puis des quilts à effet 3D, aux couleurs flashies de Cara Gulatti, de près le travail des tissu est bluffant, surtout de batiks, des fonds noirs et  peu de quilting



 Le travail plein d'énergie de Robin Schwalb, avec comme base du piécé traditionnel mais un rendu très moderne par la composition et les thèmes.


 Des "quilts" je ne sait pas comment appeler ce travail, en papier, bouteille de coca, cans diverses, Amy Orr sort du textile et plonge dans le mixe-média, ses petits bijoux en récup sont très chouettes


La sardana sur le front de mer, on est Dimanche


la Foule à la Féria (le marché du tissu)
La foule dans les rues




Il y a du monde partout, un dimanche de printemps en bord de mer, on sort pour faire la fête en famille bien entendu, toutes générations confondues !

Demain je vous parle de la dernière expo, et je vous montre ce que j'ai acheté à la Féria.

lundi 16 mars 2015

J.3

Debout de bonne heure pour ne rien perdre de la journée, on file vers Sitges.




Il fait très beau, une petite heure de route et on arrive sur un magnifique petite ville balnéaire, la lumiére et superbe! On se sent vraiment en vacances . Il est encore tôt et il n'y a pas encore foule.


La ville est très petite avec un immense frond de mer, on y passerait bien quelques jours, mais on est venu pour le patch !




Les expos sont réparties dans différents batiments de la vieille cité, tout est en pente, il va falloir marcher. Même pas d'attente pour la prise de ticket, on est juste à l'ouverture.
Première expo : Cynthia England , avec des paysages de grand-format entièrement piécés, un travail spectaculaire qui avoisine la peinture, quelques images.
Paysage de neige

Détail : c'est bien du tissu!

Dessous aussi beau que dessus

Cynthia nous explique son travail










En tout une dizaine de patchs hors pair.

Après un petit tour dans les ruelles de la vieille ville, on rejoint la deuxième expo, boutis et piqures de Marseille avec M.Hubert Valeri en personne . Un monsieur charmant, qui parle avec plaisir de son travail et des différentes techniques qu'il emploie, avec démo à l'appui !
Mèlange boutis-patch

De très belle lampe

Et aussi des vètements





L'association espagnole de patchwork présentait des patchs de toutes sortes dont je vous mets un petit échantillon :
Chouette perpective

une technique qui me tente

Du piqué libre impressionnant

Effet d'optique

Pour moi le plus incroyable

uniquement du piqué libre style blackwork

des rayures pour Nadia

De la 4D : X.est perplexe !









allez c'est tout pour ce soir, demain je vous fais voir la suite.

samedi 14 mars 2015

J2

Petit matin tout gris et froid après une nuit de pluie,on quitte l'apparthotel pour Figuéres, pour voir le théatre -musée de DALI.
Dés le bord de mer on voit la neige sur les "sierras" environnantes, dans la lumière du matin c'est très beau.
Tous les villages sont accrochés dans les pentes et les maisons grimpent jusqu'aux sommets. Les mimosas étalent partout de grandes touches de jaunes.
Belle région , je me demande quel aspect tout ça doit avoir en été ?
La ville de Figuéres n'a rien d'extraordinaire mais quand on arrive au Musée Dali, tout devient le : l'ancien thêatre a tout été réaménagé, et la scénographie créé par Dali est vraiment impressionnante. Il y a une collection d'oeuvres incroyable avec en bonus  une expo des bijoux conçus par l'artiste, et deux expos d'autres artistes.
Je suis tellement admirative que je renonce aux photos pour juste regarder.
 X. a déja conçu "dans sa tête" plusieurs patchs, le groupe défi va avoir droit à "hommage à Dali".
Pour le repas c'est petit pic-nique improvisé sur la place du marché avec produits du terroir.
on file vers Barcelone en sortant de l'autoroute pour voir Girona, la ville est disons...bof ! Du coup on arrive à Barcelone un peu plus tôt que prévu. X. doit avoir un GPS dans le cerveau,il est capable de se retrouver dans n'importe quelle ville étrangère, il m'épate !
La circulation est vraiment dense et pas question de se garer il y a juste la place pour une voiture.On se glisse dans une petite place, mais Lundi il faudra trouver une autre solution.
Le quartier Gracia est autour du parc Guell, il y a beaucoup de petites échopes au rez de chaussée de chaque immeuble, des vielles boutiques . En attendant la personne de l'agence on s'offre notre premier "chocolat et churros" c'est vraiment bon, Angelina rue de Rivoli n'a qu'à bien se tenir !
La découverte de l'appartement est un super surprise dans un viel immeuble tout en longueur avec une mignonne véranda fleurie pour coin repas, beaucoup de place, tout propre une vrai cuisine, on va passé une chouette semaine logé ici.
Un gros orage nous empêche d'aller faire un tour en soirée, tant pis,ce sera soirée coconing, demain c'est SITGES et le patch qui tiennent la vedette, il faut être en forme!

 
 ,

vendredi 13 mars 2015

J.1

Réveil de bon heure, beau temps tout va bien. Ce matin on visite "la maison DALI " à Portlligat. La route est impressionnante : lacets, dénivelés et précipices mettent mon vertige à mal.


Des points de vue magnifiques entre ciel et mer, une végétation aride, oliviers, romarins, figues de barbarie, beaucoup de fleurs jaunes et des "cailloux".
X. s'extasie sur les murets de pierres sèches qui partout retiennent la terre.
La mer présente toujours en fond de décor, et un beau ciel d'azur à la Dali.

Enfin le village de Potlligat, peu de maisons dans le village, les nouvelles constructions souvent gigantesques se fondent dans le paysage avec leur couleur de pierre, seules les anciennes maisons sont encore blanchies à la chaux.


La maison de Dali est une merveille d'intelligence et de simplicité :
un labyrinthe construit pendant plus de 40 ans à partir de petites maisons de pêcheurs, augmentée, agrandie au fil du temps, au rythme de sa vie, intime et douce avec partout des touches joyeuses. C'est sa simplicité qui m'a le plus touchée ainsi que sa distribution  qui en fait un lieu de vie cohérent et confortable. Partout la vue sur le magnifique panorama de cette crique abritée entre mer et rochers.

Ajouter une légende


Repas en terrasse à Cadaquès, face à la mer,  l'ombre d'un olivier . Premier coup de soleil pour X, peu de touristes et de boutiques ouvertes, des travaux de réfection un peu partout, c'est vraiment le bon moment pour moi qui déteste la foule. Et toujours cette superbe lumière ! On ferais bien une petite sieste !
 Sur le retour on passe jeter un oeil au monastère de San pere de Rodes, à 600m en à pic au dessus de la mer, la route est un vrai cauchemar , heureusement X. garde tout son calme devant mes montées de panique. Petit bout de chemin à pieds pour finir, c'est majestueux, isolé, une citadelle imprenable, sans doute, avec des allures de chateau fortifié, tout en pierres de pays, on a bien fait de grimper, et puis un peu plus bas, une petite source au captage très ancien, remise au gout du jour, il y a quand même un peu d'eau dans tous ces rochers!
Le ciel se charge, cette fois on rentre,
pas mal pour un premier jour, à demain.